Merlin Jean-Pierre-Raymond jeune

De Ecole normale de l'an III
Aller à : navigation, rechercher
Found a typo? Just edit it.
Notice

-- MERLIN Jean-Pierre-Raymond jeune (Sauveterre, 22 janvier 1767 – 29 novembre 1839), connu pour avoir « donné à l’instruction publique depuis sa jeunesse », est nommé le 27 brumaire par le conseil du district de Sauveterre. Fils d’Antoine, un ancien juge-bailli devenu président du Tribunal du district, lui-même administrateur du district avec un traitement porté à 1600 livres par trimestre le 5 frimaire, il fait savoir le 8 suivant qu’il ne peut se rendre à Paris parce qu’il est « indispensablement nécessaire à l’administration ».

Admis dans la congrégation de la Doctrine chrétienne le 1er septembre 1783, il fait ses études au collège de Villefranche puis au collège de La Flèche (Sarthe) où il devient professeur. Élu curé de Sauveterre le 19 juin 1791 en remplacement d’un curé décédé, il aurait, selon H. Affre, présidé le Conseil général du département de la Sarthe et, en cette qualité, aurait été mandé à la barre de la Convention comme « suspect de fédéralisme » avant d’être nommé secrétaire général de l’administration centrale de l’Aveyron.

Sources

[AD Aveyron – 8 L 24 ; 11 T 1 (1) ; D. Crozes, Le district de Sauveterre-de-Rouergue pendant la période révolutionnaire (1789-1799), t.1, Université de Toulouse, thèse de doctorat, p. 201 ; H. Affre, Biographies aveyronnaises, p.256-259]