Mandet Jean-Baptiste

De Ecole normale de l'an III
Aller à : navigation, rechercher
Found a typo? Just edit it.
Notice

-- MANDET Jean-Baptiste (Riom, c. 1730 - ), fils de Jean Baptiste, procureur au présidial de Riom, et d’Anne Sirjean, est nommé le 28 brumaire par le district de Riom. Élève du collège de Riom entré en octobre 1745 à la maison d’Institution de l’Oratoire de Paris, ordonné prêtre en juin 1759 puis nommé professeur au collège de Riom où il se trouve encore 1793, il est alors « instituteur ». Il démissionne par une lettre à l’administration : « Appelé par vous et choisi pour être élève de l’école normale, j’ai accepté trop légèrement, et sans faire toutes les réflexions qu’exigent un poste aussi important. Mon zèle et mon empressement pour la chose publique m’ont fait d’abord entreprendre une tâche qui tout à l’heure effraye ma pensée ; elle demande une étendue de connaissances que je ne possède point. Mais, outre cette excuse morale, j’en ai une physique, qui n’est, hélas ! que trop vraie ; vous savez que j’ai une infirmité des plus grandes, qui ne me permet pas de marcher sans éprouver les plus violentes douleurs ; que serait-ce donc dans un Païs inconnu et qui exige des déplacements continuels ; il faut pour cela être leste et ingambe ; il faut pouvoir se tenir sur un pavé humide et toujours glissant. Joignez à cela la saison rigoureuse de l’hiver où nous sommes et vous verrez que si je ne pouvais me rendre assidûment aux écoles, votre but serait manqué et mon voyage infructueux. Je suis très sensible aux témoignages de confiance que vous venez de me donner ; je tâcherai de m’en rendre digne de plus en plus ; mais veuillez accepter ma démission ; soyez persuadés que toutes les fois que mes forces me le permettront, vous me trouverez toujours dévoué à servir la chose publique. »

Sources

[AD Puy-de-Dôme – L 4970 ; L 5320 à L 5323 ; AN – MM 226 ; MM 617 n° 3062 f. 50 v]