Guillemain de Talon François-Germain-Sigismond

De Ecole normale de l'an III
Aller à : navigation, rechercher

Found a typo? Just edit it.

Notice

-- GUILLEMAIN de TALLON François-Joseph-Sigismond* (Corbigny, 30 avril 1769 – Corbigny, 22 septembre 1823), fils Françoise Fontaine et de Germain, avocat au Parlement, bailli de la Collancelle et de Corbigny, est nommé le 28 frimaire par le district de Corbigny. Élève des écoles de Corbigny, étudiant en droit, clerc d’un procureur à Saint-Pierre-le-Moûtier, premier secrétaire en 1793 de la société populaire de Corbigny que préside son père, capitaine de la compagnie de la garde nationale pour le centre de Corbigny, agent militaire en chef du district, il est alors depuis peu employé comme bibliothécaire du district et auteur des Harangues sur divers sujets faites par F.G.S. Guillemain de Talon à ses concitoyens (Corbigny, Imp. Dubois, an III).

Signataire des pétitions du 2 germinal et du 17 floréal, de retour de l’école normale, il rédige un Projet de mémoire relatif aux écoles normales (cf. Annexes) et se fait nommer adjoint puis maire de Corbigny les 4 fructidor an XI et 1er vendémiaire an XII (22 août – 24 septembre 1803). S’occupant particulièrement des questions d’instruction publique, il exerce sa magistrature municipale jusqu’au 12 juin 1811, date de sa destitution par le Préfet.

Sources

[AD Nièvre – 5 L 11* f. 154v°, 168 ; 30 F 9 ; 72 J 26, Fd. Bossu, papiers de famille ; AN - C 338, dossier 1597 ; F17/9558 ; F. Subert, « Sur un Catéchisme révolutionnaire », Bulletin de la Société scientifique et artistique de Clamecy, 82 (33), 1958, p. 90-93 ; M. Bonnote, « F. Guillemain de Talon, maire de Corbigny de 1804 à 1811 », Annales des pays nivernais, 19, 1977, p. 31-32 ; G. Thuillier, « L’École Normale de l’an III (une pétition de F.G.S. Guillemain de Corbigny », Cahiers nivernais d’histoire de l’éducation, 8, 1995, p. 23-26]