Dupac Jean-Pierre

De Ecole normale de l'an III
Aller à : navigation, rechercher
Found a typo? Just edit it.
Notice

-- DUPAC Jean-Pierre* (Tarbes (Hautes-Pyrénées), 22 mai 1759 - ), fils de François, docteur en médecine, et de Marie Champion, est nommé le 25 frimaire au terme d’un examen public organisé par le district de Bordeaux.

Membre de la congrégation de la Doctrine Chrétienne, il enseigne d’abord et durant cinq années le latin et les belles-lettres à Toulouse puis, durant treize ans, la physique et les mathématiques aux collèges de La Flèche et de Bordeaux. Assermenté à Bordeaux le 4 février 1791 en l’église Sainte-Eulalie comme professeur de philosophie au dit collège, il est depuis lors professeur de mathématiques et de physique dans le même établissement devenu collège national de Bordeaux.

Signataire de la pétition du 24 germinal, de retour de l’école normale, il obtient la chaire de physique et chimie expérimentale à l’École centrale des Hautes-Pyrénées établie à Tarbes. Il déclare alors avoir enseigné « 20 ans » avant sa nomination.

Sources

[AD Gironde – 4 L 15 f. 170 v° ; 3 L 343 (6 brumaire an III) ; 4 L 123 ; AM Bordeaux - Mss 411 ; Journal de Bordeaux, 8 février 1791, n°22, p. 198 ; AD Hautes-Pyrénées – registre de catholicité de La Sède (Tarbes) ; AN – D XXXVIII, 1, dossier 11 ; F17/1344/1 ; L. Canet, Essai sur l’histoire du collège de Tarbes pendant la Révolution, Tarbes, 1900, p. 41 ; C. Balpe, « Constitution d’un enseignement expérimental : La Physique et chimie dans les écoles centrales », Revue d’histoire des sciences, 52 (2), 1999, p. 282]