Desponts Nicolas père

De Ecole normale de l'an III
Aller à : navigation, rechercher
Found a typo? Just edit it.
Notice

-- DESPONTS Nicolas père (Troyes, 1749 - ), est nommé par le district de Bar-sur-Aube. Ancien professeur de mathématiques à l’école militaire de Brienne, il refuse sa nomination par une lettre datée de Bar-sur-Aube le 12 frimaire dans laquelle il explique qu’il est « depuis longtemps attaqué d’une incommodité grave qui demande des soins continuels » et qu’il se trouve dans un « état de véritable indigence ». De plus, engagé auprès de sa municipalité à poursuivre l’instruction d’une vingtaine d’écoliers et à « tenir jusqu’à la nouvelle organisation des écoles secondaires », il conclut que « les Écoles Normales n’ayant encore pour but que l’organisation des écoles primaires et la direction de l’enseignement dans ces écoles, je ne suis pas meilleur pour cet objet qu’un autre citoyen qui aurait quelques lumières et une aptitude ordinaire. »

Desponts père est l’auteur de divers ouvrages de philosophie et de mathématiques : Pensées et considérations sur la philosophie moderne…, Troyes, 1780 ; Essai sur les vrais principes de physique et de métaphysique contre les partisans de la philosophie moderne, Troyes / Paris, 1781 ; Théorie nouvelle des mouvements variés, Paris, 1784 ; Dialogue entre un père et un fils, sur la révolution, sur les droits de l’homme et sur les principes de la Constitution, Troyes, c. 1789 ; Nouvelle exposition du calcul infinitésimal (an XII) etc.

Sources

[AD Aube – L 1467 ; L 1462 ter ; L 1470 ; L 1581 ; AN – F/17/1343/4 ; Annuaire de l’Aube, an XII, p. 280-282 ; Almanach de l’Université, 1812, p.41 ; A. Chuquet, La jeunesse de Napoléon…, t. 1, Paris, 1897, p. 372-373 ; Émile Prévost, Histoire du diocèse de Troyes pendant la Révolution, vol. 1, 1908, p.617]