Claverie Jean

De Ecole normale de l'an III
Aller à : navigation, rechercher
Found a typo? Just edit it.
Notice

-- CLAVERIE Jean* (Saint-Sever (Landes), 8 octobre 1753 - ), est nommé le 23 frimaire par le district de Périgueux en remplacement d’un élève démissionnaire. Il est alors « instituteur » à Périgueux.

Entré au sein de la congrégation des Pères de la Doctrine chrétienne le 28 octobre 1779, il exerce en 1790 comme professeur au collège de Périgueux où il prête serment à la Constitution le 6 février 1791 et le 1er octobre 1792 (Liberté-Égalité). Le 7 janvier 1793, il se porte acquéreur d’un bien national dépendant du dit collège. Membre de la société populaire locale, payé par la municipalité à laquelle il adresse plusieurs pétitions relatives à son traitement, il semble bien avoir enseigné à Périgueux durant toute la Révolution.

Signataire de la pétition du 24 germinal, de retour de l’école normale, il obtient par suite d’une réclamation en date du 24 thermidor (11 août 1795) de reprendre son poste d’instituteur avant d’être nommé, le 6 germinal an IV – 26 mars 1796, à la chaire de langues anciennes de l’école centrale établie à Périgueux où il enseigne aussi la philosophie. Il est alors décrit ainsi : « 5 pieds 2 pouces, cheveux et sourcils châtains, front moyen, yeux châtains nez long pointu, bouche grande, menton rond, visage ovale » et perçoit, jusqu’au Concordat, en plus de son traitement de professeur une pension comme ci-devant ecclésiastique non rétracté.

Sources

[AD Dordogne – 8 L 15 f. 174v° n° 529 ; 1 L 169 f. 139 n° 282 ; 1 L 192 (243) du 8 fructidor an VIII ; 8 L 17 (123) du 1er fructidor an III ; 8 L 28 du 29 vendémiaire an IV ; AN – D XXXVIII, 1, dossier 11 ; F17/1342 ; P.J. Crédot, Pierre Pontard évêque constitutionnel de la Dordogne, Paris, 1893, p. 163, 306 et 538 ; R. Bouet, Dictionnaire biographique du Clergé du Périgord au temps de la Révolution française, tome 1, Piégut-Pluviers, 1993, notice 436]