Chevillard Pierre

De Ecole normale de l'an III
Aller à : navigation, rechercher
Found a typo? Just edit it.
Notice

-- CHEVILLARD Pierre (Charencey, 16 juin 1773-), fils de Jean Baptiste, laboureur à Charencey et de Nicole Belnot, est nommé le 12 frimaire par le district d’Is-sur-Tille. Il décline sa nomination par une lettre du 17 frimaire dans laquelle il explique qu’il a déjà été nommé par le district de Dijon en remplacement d’un élève démissionnaire. Il recommande à l’administration du district de nommer à sa place son camarade de collège, le citoyen Fremiet.

Ancien élève du collège Des Godrans à Dijon où, comme l’atteste un certificat délivré par ses professeurs, il « a fait avec distinction » ses cours d’humanité et de philosophie, il enseigne comme professeur de seconde au collège de la ville en 1792-1793, un poste auquel il est maintenu après l’épuration du 18 ventôse an II – 8 mars 1794 des autorités de Dijon par la Société populaire locale.Il s'est marié à Dijon le 5 ventôse an II (23 février 1794) avec Anne Mandon, fille de Pierre, marchand. Il a pour témoins de mariage Claude Ramey, sculpteur (1754-1830) et Pierre Sauvageot, marchand chapelier et maire de la commune de . Dijon. Il est alors dit instituteur au collège de Dijon. Le 25 floréal an III (3 mai 1795), Anne Mandon accouche, rue du Bourg, dans la section du Centre, d'un fils prénommé Pierre, le père "étant actuellement à Paris", c'est-à-dire à l'Ecole normale..

Sources

[AD Côte d’Or – L 1940 ; L 1534* ; L 3000 f. 33v° ; L 1080 ; D 21 f. 229v°]