Butaud Jean-Robert

De Ecole normale de l'an III
Aller à : navigation, rechercher
Found a typo? Just edit it.
Notice

-- BUTAUD Jean-Robert* (Montmorillon, 16 février 1775 – Nalliers, 1er février 1856), fils de Joseph-Pierre, avocat du roi à la sénéchaussée de Montmorillon, et de Marie-Anne Francheau de La Corbinière, est nommé le 12 frimaire par le district de Montmorillon qui est dans « l’impossibilité de trouver parmi les habitants du district l’autre élève que l’administration est chargée de nommer, parce que tous ceux qui ont les qualités requises remplissent déjà des fonctions importantes, auxquelles la confiance publique les a appelés ». Sergent-major au 2e bataillon de la Vienne, la nomination de ce fils d’un ancien administrateur du département de la Vienne de juillet 1790 à septembre 1793 (date à laquelle il est destitué et incarcéré pour « modérantisme » jusqu’en fructidor an II) est rendue possible par une décision du Comité de Salut Public de le mettre en réquisition « pour être envoyé aux Écoles normales ».

Signataire de la pétition du 2 germinal et du 17 floréal, il devient, après le Concordat, prêtre et est nommé curé de Villemort, puis de Montmorillon et enfin de Nalliers. Il a publié en 1826 à Poitiers des Considérations sur la parole de Dieu et sur les dispositions avec lesquelles on doit l’entendre.

Sources

[AN – F17/9557 pi. 6376 ; F.X. Aulard (ed.), Recueil des Actes du Comité de Salut Public, 9 nivôse an III, volume XIX, p. 149, n°11 à 14 ; L. Bergeron, G. Chaussinand-Nogaret (ed.), Grands Notables du Premier Empire, t. 26, Vienne par G. Lévêque, E. Dion et S. Jahan, p. 78]