Bise Jean

De Ecole normale de l'an III
Aller à : navigation, rechercher
Found a typo? Just edit it.
Notice

-- BISE Jean* (Chambéry, 14 février 1763 - Chambéry, 29 novembre 1841), est nommé le 2 frimaire par le district de Chambéry. Ancien régent de quatrième au collège royal de Chambéry en 1785, professeur d’humanités au même collège en 1788 puis professeur de première et seconde classes au collège départemental du Mont-Blanc en 1793, il réside alors à Paris d’où il adresse le 11 frimaire au président du directoire une lettre d’acceptation : « Citoyen, J’ai reçu la lettre que tu m’as écrite avec l’extrait de ma nomination à l’École Normale ; je me rendrai ce matin au Comité d’instruction publique. Flatté que l’on ait jeté les yeux sur moi, je travaillerai autant qu’il me sera possible à remplir les vues de cette mission et à mériter de plus en plus l’estime de mes concitoyens. Salut et fraternité. Votre concitoyen. »

Signataire de la pétition du 2 germinal aux côtés de son camarade P.-L. Rassat, de retour de l’école normale, il est nommé professeur à l’École centrale du Mont Blanc en l’an VII (1798-1799) où il enseigne les langues anciennes jusqu’à la fermeture de l’établissement et sa nomination à la place de professeur de quatrième et troisième classes de latin à l’école secondaire communale de Chambéry. Célibataire, bachelier ès lettres et ès sciences, il s’y trouve encore en 1813 avec les fonctions de régent de rhétorique auxquelles il a été définitivement nommé le 2 mars 1811. En 1815, il est nommé conservateur de la bibliothèque de Chambéry en remplacement de Daguin (ou Daquin).

Sources

[AD Savoie – L 1782, L 1868 ; AN – C 338, dossier 1597 ; F17/1428 ; F17/1085 d.25 ; Almanach de l’Université, 1812, p.162]