Attanoux

De Ecole normale de l'an III
Aller à : navigation, rechercher
Found a typo? Just edit it.
Notice

ATTANOUX Jean-François* (Roquebrune, diocèse de Fréjus, 9 novembre 1763 -), fils de Jean, coseigneur de Roquebrune et d’Anne Maltor (ou Malcor), figure parmi les signataires de la pétition du 2 germinal. Sans doute est-il le second élève du district de Fréjus enregistré comme arrivé à Paris par la statistique de Ginguené.

Entré à l’institution de l’Oratoire d’Aix-en-Provence le 26 novembre 1782, il fait ses études d’humanités et de rhétorique à Draguignan, sa philosophie et deux ans de théologie au séminaire de Fréjus. Il se retrouve en 1790 parmi les confrères de l’Oratoire et professeur de seconde au collège de Juilly.

Pétitionnaire, l’école normale fermée, il s’en retourne à Juilly où il est témoin, le 14 fructidor an III – 31 août 1795, au mariage de son confrère Antoine-Basile-Joseph Arnaud, « instituteur à l’École nationale de Juilly ».

Sources

[AN – C 338, dossier 1597 ; 40 H 13 ; M. 226 ; AD Seine-et-Marne – 2 Mi 1252 ; Guillaume VI, 571]