Anquetin René-Jacques-Vincent

De Ecole normale de l'an III
Aller à : navigation, rechercher
Found a typo? Just edit it.
Notice

-- ANQUETIN René-Jacques-Vincent* (Sées, p. Saint-Gervais, 7 mai 1765 - L'Aigle, 4 juillet 1846), fils de René et de Charlotte Monbleru, est nommé par le district de L’Aigle dont il est alors un des administrateurs.

Signataire des pétitions du 2 germinal et 17 floréal, de retour de l’école normale, on le retrouve marié avec Jeanne-Marie-Anne Chevalier dont il a un fils, prénommé Apollon, né à L’Aigle le 14 prairial an VI – 2 juin 1798. Il est alors instituteur particulier et employé au bureau de conciliation de la municipalité de L’Aigle. Le 1er frimaire an VII – 21 novembre 1798, les administrateurs de la commune de L’Aigle recommandent en vain sa candidature auprès du jury d’instruction pour l’une des chaires de l’École centrale établie à Alençon : « il a toujours instruit la jeunesse, il est très actif et s’est formé une nouvelle manière d’enseigner qui nous a paru lors d’un examen scrupuleux plus brève et moins compliquée que l’ancienne. Nous disons en outre qu’il a fait de grands frais pour se rendre à l’école normale de Paris par désir de se distinguer et par un zèle vraiment patriotique. Nous désirons donc que l’occasion se rencontrant aujourd’hui de dédommager ce républicain de ses pertes passées vu le délaissement dans lequel il s’est trouvé à cause de ses bons et imperturbables principes vous lui tendiez une main bienfaisante et secondiez ses efforts en vous intéressant à lui. » Non nommé, il adresse à Paris une demande de secours en l’an VIII. Il est encore instituteur à Laigle en thermidor an VIII à la mort de sa mère qu'il a recueillie chez lui. Veuf de sa première épouse en 1824, il se remarie le 22 décembre 1831 avec Marguerite-Dorothée Gastinne, fille d'un huissier, originaire de Bourthe (Eure), âgée de 46 ans et illettrée . Il est alors dit "vivant de son revenu" et son acte de décès porte qu'il est "rentier".

Sources

[AD Orne – L 2275, L 1267 ; BMS L’Aigle ; AN – D XXXVIII, 1, dossier 11 ; F17/9558 ; F17/1346]