Minault Joseph

De Ecole normale de l'an III
Révision datée du 28 novembre 2016 à 15:41 par Guillaume.queruel (discussion | contributions) (importer en XML)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

Found a typo? Just edit it.

Notice

-- MINAULT Joseph* (Poitiers (Vienne), 12 juillet 1771 – Niort, 10 avril 1821), fils de Charles-Louis, marchand-orfèvre, et de Marie-Gil Babaud, , « ayant appris que les trois citoyens que l’administration a nommés pour aller à Paris recevoir l’instruction de l’École normale qui y a été établie [...] n’avaient pas déféré à cette nomination et étaient restés dans leur foyer  », dépose le 3 ventôse an III – 21 février 1795 une requête auprès du district de Ruffec pour être nommé en remplacement « d’un des défaillants ». Il se dit « actuellement libre et dégagé de son emploi » et aimerait « se consacrer à l’instruction publique ». Employé à l’approvisionnement des hôpitaux militaires, instituteur particulier depuis c.1790, sa demande est acceptée le jour même.

Signataire de la pétition du 24 germinal, il est nommé le 8 fructidor an IV – 25 août 1796 professeur de grammaire à l’École centrale des Deux-Sèvres établie à Niort puis professeur de première et de seconde classe de latin au collège de la ville. Il épouse à Niort le 12 août 1807 Françoise-Marguerite-Lucile Bonneau, fille de François-Constant, notaire public, et de Françoise-Catherine Chabot. Régent de seconde année d’humanités en 1813, père de deux enfants, il décède à Niort en 1821 « régent de seconde année au collège royale de cette, demeurant rue Saint-Gelais ».

Sources

[AD Charente – L 1742 ; L 1667 f. 224 ; 2 Mi 881 ; 2 Mi 907 ; 5 Mi 1054 ; AN – D XXXVIII, 1, dossier 11 ; F17/1344/3 ; F17/1431 ; Almanach de l’Université, 1812, p.239]