Camus Claude-François

De Ecole normale de l'an III
Révision datée du 15 mars 2016 à 17:39 par Sémantiki.fr (discussion | contributions) (importer en XML)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

Found a typo? Just edit it.

Notice
-- CAMUS Claude-François*, est nommé par le district de Vesoul. Recteur des écoles de Breurey-lès-Faverney, il se montre très préoccupé par le cours des assignats (22 octobre 1792) et l’amélioration de son traitement (16 juin 1793).Arrivé à Paris, il demande le 8 nivôse à être suppléé à sa place d’instituteur primaire par son beau-père, Claude-François-Bernard, et son épouse, Jeanne-Françoise, institutrice, qui sait « très bien lire, écrire, passablement les quatre règles d’arithmétique ; coudre en linge et en mode, marquer, broder, etc. ». Il cosigne de Paris le 8 pluviôse an III – 27 janvier 1795 avec A. Bernard une lettre à l’agent national près le district de Vesoul (cf. appendice) et signe la pétition du 2 germinal.
Sources
[AD Haute Saône – 43 L 1 ; AN – C 338, dossier 1597 ; F17/1004/6 d.633 ; F17/1003 d.213]